Medien  RSS Facebook deutsch français

Programme pluriannuel 2015-16 à 2017-18

La version suivante correspond à la proposition du Comité central à l'Assemblée des délégués du 19 mars 2016.

Aus dem Mehrjahresprogramm abgeleitete Jahresprogramme

1. Structure

EN RÉSUMÉ : Analyser des points encore inabordés sous l’angle des expériences faites et terminer la réforme des structures.

La mise en œuvre de la réforme des structures a fait l’objet du premier programme pluriannuel (2013-2015). Il faut maintenant évaluer les expériences faites et procéder à des ajustements là où c’est nécessaire.

Le programme pluriannuel doit porter sur trois ans, soit la durée de mandat des représentants des Anciens au Comité central.

Il reste des questions ouvertes sur la structure des cotisations. Il faut notamment examiner si la cotisation doit être réduite pour des Anciens aux études.

Il faut agir dans la gestion des données des membres qui sont gérées aujourd’hui à différents niveaux et il faut trouver des moyens pour les regrouper ou au moins les coordonner afin d’en faciliter l’administration mais tout en préservant l’autonomie des sections.

2. Quo vadis SES

2.1       Discussion de base sur les valeurs

EN RÉSUMÉ : Après la réforme des structures, faire le point sur la situation.

La SES est devenue plus hétérogène et plus diverse. Il faut se reposer la question du dénominateur commun de nos valeurs sur la base de la devise de l’année jubilaire : « SES – des valeurs qui rassemblent depuis 175 ans ». 

Nos valeurs se traduisent dans les papiers fondamentaux. Ceux-ci ont été complétés, en 2009, d’une charte mais leur contenu n’a plus changé depuis lors. Il faut réévaluer leur actualité. A l’époque, c’est l’Assemblée générale des Actifs qui les avaient adoptés.  Là aussi, il est bon d’aller dans le sens de la nouvelle structure.

2.2       Influence et renommée

EN RÉSUMÉ : Accroître l’influence et la renommée de la SES par des prises de position régulières, notamment sur les questions de politique de formation et de politique sociétale, ainsi que par des manifestations liées à ces questions.

La SES s’est, par le passé, fait entendre sur des questions importantes. Il faut le faire plus fréquemment en confiant à la commission politique et à la commission de politique de formation un rôle d’anticipatrices.  Il faut poursuivre sur la voie tracée par le biais du Civitas et l’organisation de manifestations.

3. Membres

3.1       Relève

EN RÉSUMÉ : Augmenter le nombre de nouveaux membres et réduire le nombre de membres sortants ou exclus.

Il faut tout mettre en oeuvre partout pour stopper l’érosion des membres. Les tentatives réussies d’acquisition de membres doivent être adaptées pour les sections qui vont moins bien. Il faut aider des sections problématiques à reprendre pied en exploitant le potentiel existant dans les régions.

La majorité de nos sections des hautes écoles spécialisées est dispensée. Nous devons réussir à exploiter ce potentiel en fondant de nouvelles sections et/ou en recrutant des étudiantes et étudiants HES pour les sections existantes.

La diversité de la SES résulte notamment du fait que nous sommes présents dans toutes les régions linguistiques. Il faut soutenir plus activement la Lepontia et la Fédération Romande pour rendre encore plus visible l’ancrage de la SES dans la Suisse entière.

Un recensement systématique des bachelières et bacheliers ainsi qu’une attention particulière à l’égard des membres qui interrompent leurs études après le gymnase doivent permettre d’arrêter l’érosion des membres.

Le nombre d’exclusions pour non-payement de deux cotisations annuelles reste trop élevé. Il faut s’assurer en travaillant avec les sections que le nombre des exclusions se limite aux membres qui ne veulent vraiment plus rien savoir de la SES.

D’entente avec les Anciennes, nous nous adresserons de manière ciblée aux personnes qui sont fidèles à leur section mais ne font plus partie de la SES.

3.2       Formation de base et formation continue

EN RÉSUMÉ : Maintenir la qualité du séminaire existant et proposer des offres complémentaires de manière ciblée.

Le concept de la formation interne donnée par le séminaire des candidats et le séminaire des cadres a été revu dans l’objectif de former tous les nouveaux membres – également ceux de langue française – dans les deux séminaires. L’obligation d’y participer est à examiner.

La SES a deux excellents outils pour les collèges et gymnases avec les journées d’information et celles de prévention de l’addiction. Il faut les exploiter de manière encore plus ciblée pour encourager la relève.

3.3       Engagement chrétien

EN RÉSUMÉ : En 2017, l’accent sera mis sur le Saint patron de la SES. En outre, la collaboration avec les aumôniers des hautes écoles doit être poursuivie.

L’année 2017 sera dédiée à St-Nicolas de Flue (600 ans de sa naissance). Comme il est le patron de notre société, nous prévoyons un pèlerinage à Sachseln en collaboration avec les aumôniers des hautes écoles.

Nous essayerons d’intégrer les aumôniers universitaires réformés. De manière générale, il y aura une analyse de la manière de renforcer notre engagement chrétien.

3.4       Régions

EN RÉSUMÉ : Renforcer les relations au sein des régions, notamment entre les sections et les stamms régionaux.

Le Comité central a procédé à une répartition des sections et associations en quatre régions ; cette répartition fait en principe ses preuves mais elle est trop peu connue. Il faut renforcer l’information à ce sujet. Les régions bénéficient d’un soutien administratif et les premiers projets de mise en réseau avec des collèges et gymnases ont été lancés. Il faut continuer dans cette voie et la développer.

Le Comité central encouragera les membres de la SES qui vivent dans des régions sans stamm régional à en proposer un.

4. Communication

4.1       Principes

EN RÉSUMÉ : Un concept de communication est développé et mis en œuvre.

L’élaboration d’un concept de communication doit permettre d’utiliser les différents moyens de communication de manière ciblée et adaptée à leurs récepteurs ainsi que de les coordonner et de les combiner au mieux.

4.2       Interne

EN RÉSUMÉ : L’échange d’informations entre le Comité central, le  Secrétariat central et les sections est intensifié.

La communication interne passe aujourd’hui par la revue, le site et les sections ainsi que par les visites du Comité central. Il s’agit d’intensifier la communication interne avec les sections par d’autres canaux que le Civitas puisque le nombre de numéros annuels a été réduit à quatre. Il faut veiller au multilinguisme.

4.3       Externe

EN RÉSUMÉ : Le travail de relations publiques est intensifié.

Au cours des trois dernières années, il a occasionnellement été fait appel à un conseiller RP. Comme l’importance des relations publiques s’accroît sans cesse, il faut maintenant déterminer comment garantir à l’avenir une communication externe professionnelle et constante.

5. Manifestations

5.1       Manifestation publique

EN RÉSUMÉ : Organiser chaque année au minimum une manifestation publique.

Une manifestation a été organisée au cours de chacune des trois dernières années. Elle a traité en alternance des thèmes de politique sociétale et de politique de formation. Cette grande manifestation publique remplace la discussion centrale d’autrefois. Il faut s’assurer à l’avenir qu’elle réponde à des critères qualitatifs et quantitatifs exigeants et ait ainsi une résonance médiatique.

5.2       Jubilé 175 ans SES

EN RÉSUMÉ : Les projets prévus dans le cadre du Jubilé sont réalisés.

La SES fête ses 175 ans en 2016. Cet anniversaire sera marqué tout au long de l’année par quatre manifestations régionales. Ces manifestations seront relayées médiatiquement afin d’avoir un impact public.

L’application SES se veut un outil moderne, créé surtout pour les Actifs.

Le relayage de l’étendard (estafette) a été lancé à la Fête centrale de Soleure et se terminera solennellement à Schwyz. Cette année jubilaire trouvera son apothéose à la Fête centrale de Schwyz.

Les travaux pour la réimpression de l’histoire et l’impression d’un volume complémentaire doivent avancer suffisamment pour que les deux œuvres puissent être publiées après le jubilé.

5.3       Accord des trois cartels

EN RÉSUMÉ : Consolider la collaboration et les relations d’amitié entre le CV, l’ÖCV et la SES.

Les trois sociétés se rendent mutuellement visite lors de leurs assemblées annuelles respectives. Elles se rencontrent également en automne pour une discussion tripartite (Dreiverbändegespräch). Depuis quelques temps, il y a aussi un weekend commun des fuxe qui aura lieu en 2016 pour la première fois en Suisse.

6. Finances

EN RÉSUMÉ : Consolider les finances.

Les réserves exigées par les statuts sont constituées. Mais la situation va de nouveau devenir plus critique étant donné l’évolution du nombre de membres. Il faut continuer à veiller à une utilisation prudente et ciblée des moyens.

Programme pluriannuel 2013-14 à 2014-15

Programme pluriannuel 2012-13 à 2014-15